Isoler ses sols avec du liège

Le liège est tout simplement le matériau naturel le plus intéressant pour l’isolation phonique, il est excellent pour absorber les bruits d’impact, c’est pourquoi on utilise des rouleaux de sous couche liège ou des plaques de liège naturels poncées en sous couche de parquet, de carrelage, ou n’importe quel autre revêtement, pour assourdir les bruits de pas, les chutes d’objet etc.

 

Le principe « masse-ressort-masse »

 

En combinant certains matériaux, on peut appliquer le principe dit « masse-ressort-masse » et ainsi optimiser l’isolation phonique des sols. Deux masses sont séparées par un ressort, lequel peut-être de l’air ou un matériau absorbant comme une plaque de liège ou une sous couche liège. Lorsque le bruit heurte la première masse, celle-ci se met à osciller. Le ressort entre les deux couches intercepte ces vibrations et fait office d’amortisseur. Le bruit est ensuite considérablement atténué lors de sa transmission à la deuxième masse (parquet par exemple). L’épaisseur et la qualité amortissante du ressort constituent les facteurs essentiels pour déterminer le niveau d’absorption des vibrations.

 

 

Pour vos sols, vous pouvez donc procéder de la manière suivante :

 

-      1ère masse : Si vous avez une dalle béton relativement à niveau, vous pouvez la considérer comme la première masse. Autrement, il est conseillé de couler une chape pour ragréer le niveau du sol et ainsi travailler sur une base droite. Vous pouvez constituer une chape isolante contenant du liège en granulat, soit naturel, soit expansé. Ce dernier remplacera une partie du sable dans votre mortier et sera bénéfique d’un point de vue thermique (pour l’expansé) et phonique (pour le naturel).

 

-      Ressort : Vous pouvez coller des plaques de lièges naturelles poncées sur la première masse pour constituer votre ressort. Ces plaques disposés en tant que sous couche liège permettent de faire baisser les consommations d’énergie en hiver et apporter un confort d’été incomparable grâce au déphasage thermique. Elles permettent également de retenir la chaleur et de la restituer dans les pièces.

Si vous n’avez pas assez de marge au niveau du sol pour utiliser des plaques de liège, vous pouvez utiliser le liège en rouleau qui est connu pour être une excellente sous couche liège de parquet massif ou flottant. Au niveau phonique, une sous couche de 4mm répond aux normes de construction des appartements neufs, à savoir une réduction de 19 décibels correspondant à une atténuation totale des bruits de pas.
L’intérêt est également thermique : le liège permet d’augmenter la température au sol et fait coupe froid. Le matériau, associé au bois, est idéal.

 

-      Seconde masse : La seconde masse sera donc la partie « visible » de votre sol. Il est ici recommandé d’utiliser du parquet flottant en liège qui a l’avantage d’être facile à poser et d’avoir une forte densité grâce aux clips en bois. Le parquet en liège sert également d’isolant phonique naturel tout en étant compatible avec un plancher chauffant. Dans le cas d’une salle de bain ou d’une cuisine, il est possible de recouvrir de carrelage à condition d’utiliser une sous couche liège + caoutchouc (naturel)

Tags: